L’insomnie, cette « exacerbation du jour au plus profond de la nuit » François Xavier

« L’insomnie, cette « exacerbation du jour au plus profond de la nuit » n’est pas une véritable veille mais plutôt un état second, une transe légère qui impose sa partialité dans l’énoncé tout autant que le paraître pour mieux hanter nos nuits et terroriser nos appétits de repos en leur offrant une série de caprices qui noue l’angoisse de la mise au lit, provocant derechef son apparition… et la boucle est bouclée. »

 

Extrait de la chronique de François Xavier sur le livre « De l’art et du bienfait de ne pas dormir » de Christian Doumet