La thérapie du sommeil en 4 étapes!

Ce qu’il faut faire pour se ré-éduquer et dormir mieux: 

Assurez vous d’avoir bien pris connaissance du principe de cette thérapie: ici

Selon votre profil tout le monde n’a pas besoin de suivre toutes les étapes. Commencez par la première étape et si vous vous sentez mieux et que vous êtes persuadé d’avoir trouvé votre rythme restez comme ça. Autrement continuez à faire de nouvelles expériences selon les conseils ci-dessous, selon votre ressenti, etc. jusqu’à ce que vous sentiez une amélioration et compréhension suffisante de votre fonctionnement qui vous permettre de maîtriser votre sommeil.

 « L’éducation c’est l’art capable de mettre tout en œuvre pour que puisse exercer effectivement sa vision, un organe qui en a la faculté mais qui n’est pas tourné comme il faut et qui ne regarde pas là où il faut. »

Platon (427 av. J.-C. / 348 av. J.-C.), « La République » (livre VII, 518b-518d).

ETAPE 1 :APPRENDRE A RESSENTIR LE SOMMEIL

  • Ne pas se coucher tant qu’on ne tombe pas de sommeil peu importe l’heure
  • Essayer de repousser l’heure du coucher par des activités vous tenant éveillé
  • Se relever si pas d’endormissement en 15 minutes max (lire ou faire n’importe quoi jusqu’à ressentir à nouveau qu’on peut s’endormir vite)
  • Essayer de ne pas se rendormir en se recouchant après s’être réveillé le matin le weekend après 8h

ETAPE 2: SE LEVER 7/7 JOURS À LA MÊME HEURE

  • Régler votre réveil à 7 heures maximum et levez vous
  • Le weekend essayer de vous lever à 7h sinon essayer de ne pas dépasser 8h30

ETAPE 3 : METTRE LE REVEIL ENCORE PLUS TÔT PENDANT UNE SEMAINE 

ETAPE 4 : RTSD (Réduction du temps de sommeil drastique)

  • En gardant la même heure de réveil que la semaine précédente, mettre un soir seulement le réveil à 4h du matin et n’aller se coucher le soir suivant qu’à l’heure habituelle minimum

Notez qu’il s’agit de conseils et qu’il est conseillé d’en parler à votre médecin généraliste ou à un spécialiste du sommeil.

Je vous invite à aller vous inscrire et en parler sur le forum de l’association pour la promotion en médecine générale